Samedi 05 Mai 2018 à 20h30

Jazz Me Babe

Barbara Glet,

François Vincent



Jazz me Babe vient d’un double désir : célébrer le jazz New-Orleans et partager notre fascination pour les conditions d’émergence de cette musique. Aujourd’hui, alors que la mixité culturelle est devenue un enjeu social et politique vital, nous voulons raconter, sans idéologie particulière, le fantastique métissage musical qui s’est opéré, entre les différentes communautés de migrants, à la Nouvelle Orléans au début du vingtième siècle.

 

Nous avons choisi une forme docu-fiction : un personnage fictif entouré de personnages historiques, plus ou moins connus. L’intrigue repose en partie sur des faits divers réels provenant de biographies de jazzmen, notamment celles de Louis Amstrong et de Mezz Mezzrow. L’histoire principale est de notre cru et nous prêtons au personnage principal nos propres étonnements et questionnements.


Le personnage principal s’appelle Albert. C’est un jeune français, trompettiste amateur, revenu de la guerre de 14-18, traumatisé par ce qu’il a vécu, désespéré par ce qu’il a compris de l’humanité. Il n’arrive pas à renouer avec son environnement familial et professionnel. Après avoir entendu jouer une fanfare militaire composée de noirs américains, il décide de partir à la Nouvelle Orléans pour devenir musicien de jazz. 

Arrivé là-bas, il s’immerge dans une culture qui lui fait perdre tous ses repères. 

 

L’improvisation, le feeling, le swing, la transe, « jouer hot» plutôt que «straight», des notions tout à fait inconnues pour un français de cette époque. Il découvre ébahi un monde qui est comme l’inverse du sien. Il est aussi confronté à la violence d’une société corrompue et ségrégationniste, à l’injustice raciste et à la pègre arrogante. 

Dans ce parcours initiatique, Albert rencontre Léon, un clarinettiste italien qui rêve d’être noir et Dinah, une chanteuse de blues, dont il tombe amoureux. Mais la belle vit dans un environnement sordide. Notre ami Albert, armé de sa foi humaniste, décide de l’aider. Mais comprend t-il le monde qu’il rêve de changer ?




Chapeau et bar participatif où chacun peut apporter, s'il le souhaite, quelque chose à boire ou à grignoter.


L'isba des arts: 38 rue de Vitry 93100 Montreuil

Métro ligne 9 : Mairie de Montreuil (sortie Avenue Walwein)

Tel: 06 46 22 59 75 - contact@isbadesarts.fr ou sur isbadesarts.fr